Espace Adhérent
Français
Anglais

Bienvenue à L'Association Volcanologique Européenne (L.A.V.E.)

L'Association Volcanologique Européenne L.A.V.E. est une association culturelle à caractère scientifique qui permet aux passionnés de volcanologie, particuliers comme professionnels, de se retrouver, de suivre l'actualité des volcans du monde, de partager l'information à l'adresse du grand public avec la volonté de favoriser les échanges dans le domaine des sciences de la Terre, et de contribuer à la valorisation de la recherche volcanique grâce notamment à sa revue LAVE.

Les fiches volcans
-----

Pour tout savoir sur un volcan (situation géographique, éruptions historiques, géologie, divers…)

webcam
-----

Une webcam positionnée sur l’Etna en Sicile

L’actualité des volcans
-----

Une synthèse de l'actualité des volcans du monde parue dans la dernière revue LAVE

La revue LAVE
-----

Rédigée en langue française et richement illustrée, elle permet à toutes les personnes intéressées par les volcans et la volcanologie, de s’informer et de se documenter sur cette discipline.

Actualités de l'association

L'appel à candidatures pour la Bourse L.A.V.E. est relancé pour l'année 2022/2023

La Bourse L.A.V.E., d'un montant de 1000 €, se propose d'aider un (ou deux) projet(s) d'étude dans des domaines variés (Sciences de la Terre, Géographie, Sciences Humaines, Art, Histoire, etc...) lié(s) aux volcans, à la volcanologie, ou encore à la prévention des risques volcaniques, et contribuant à une meilleure connaissance et diffusion de la volcanologie.
Cette bourse se veut un complément pour parfaire des études financées par d'autres sources publiques ou privées. Elle est ouverte à toute personne physique ou morale.
La date limite de réception des dossiers de candidature est fixée au 6 février 2023.

La Revue LAVE est archivée sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF

Depuis octobre 2022, la Revue LAVE - Autrefois édité sous le nom de « Liaison des Amateurs de Volcanologie Européens » - est archivée dans Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France et de ses partenaires. Ce site ouvert en 1997, s’enrichit chaque semaine de milliers de nouveautés et offre aujourd’hui accès à plusieurs millions de documents.
Tous les numéros de la revue LAVE depuis son origine en mars 1986 jusqu’au n° 140 de septembre 2009 sont consultables, intégralement, en ligne. Ils sont venus compléter l’offre de la bibliothèque numérique dans le domaine des Sciences de la Terre avec une offre inédite en volcanologie.

Evénements à venir

21
FEV 2023

Soirée organisée par l'Association « Art & Essai » de Saint-Dié-des-Vosges et L.A.V.E.

« Volcans : de l’Afrique à l’Islande » avec Régis Etienne et Christian Michel
2 séances à 17h et à 20h30 le mardi 21 février 2023
au Cinéma Excelsior, 26-28 quai Carnot, 88100 Saint-Dié-des-Vosges

Contact : Simone Chrétien et Christian Michel, délégation Grand Est
simone.chretien@lave-volcans.com

10
MAR 2023

Conférence de Jacques-Marie Bardintzeff

La terre en colère
à 16h, UTI Landes Côte sud 40230 Tosse

Contact : cb.vincent40@gmail.com

10
MAR 2023

Conférence de Jacques-Marie Bardintzeff

La terre en colère
à 20h, à la médiathèque de Parentis-en-born 40160

Contact : ctomyn72@gmail.com

27 au 29
MAI 2023

WEEK-END Assemblée Générale de L.A.V.E.

Contact : Bernard Dichamp , bernard.dichamp@free.fr, AG 2022

27 au 3/6
MAI 2023

Voyage en Sicile avec Ludovic Leduc

partenariat Objectif Volcans et 80 Jours Voyages

Contact : 04 78 92 82 36, contact@80joursvoyages.com, site web

10 au 19
JUIL 2023

Voyage Géologique aux iles Féroé

80 Jours Voyages organise plusieurs voyages géologiques exceptionnels. Guide: Sylvain Chermette (sous réserve) et conseiller scientifique: Jacques-Marie Bardintzeff

Contact : 04 78 92 82 36, contact@80joursvoyages.com, site web

Bulletin info-LAVE de L'Association Volcanologique Européenne
Jeudi 2 Février 2023

East Epi (République de Vanuatu)

Un volcan sous-marin est entré en éruption au large du Vanuatu le 1er février 2023, avec un nuage de cendres d'une centaine de mètres de hauteur. Les autorités ont demandé à la population de se tenir à l'écart de l'éruption. Le niveau d'alerte du volcan est passé de 0 à 1.
Le Département GéoHazards du Vanuatu a déclaré qu'« en raison de l'activité volcanique en cours sur le volcan sous-marin East Epi, avec des explosions phréatiques, un léger dégazage et des émissions de cendres, la zone de danger a été étendue à un rayon de 10 km autour du volcan. » Les dernières observations confirment que le cône volcanique est en cours d'édification avec les émissions continues de cendres. Il n'y a aucune indication qu'un tsunami est susceptible de se produire.
Tout le monde a en tête l'éruption du Hunga Tonga-Hunga Ha'apai, un autre volcan sous-marin entré en éruption près de l'archipel des Tonga. Ce fut l'une des plus puissantes éruptions jamais enregistrées.
Le volcan qui est entré en éruption le 1er février fait partie d'une série de cônes actifs et de caldeiras dont la dernière éruption remonte à 2004.
Trois cônes sous-marins, Epi A, Epi B et Epi C, ainsi que des cônes et des cratères plus petits, se dressent à 10-16 km au NNE du sommet de l'île d'Epi et sont alignés le long de la lèvre N d'une caldeira. Epi B est le moins profond de ces volcans sous-marins et le plus actif, par exemple en février 2004. Le cône mesure environ 300 m de hauteur, avec un diamètre d'environ 1,8 km à la base. Le cratère sommital mesure environ 150 m de diamètre et son plancher se trouve à une profondeur de 90 m. Le point culminant se situe sur le bord NO du cratère sommital, à une profondeur de 34 m.

Source : Vanuatu GeoHazards

Lascar (Chili)

Suite à une hausse de l'activité sismique, le niveau d'alerte du Lascar (Chili) a été relevé à la couleur Orange. On a enregistré une augmentation du nombre de séismes volcano-tectoniques (VT), dont un événement de forte énergie à 0,8 km au SSE du cratère actif, et à une profondeur de 3,5 km. Le périmètre de sécurité autour du cratère a été étendu à 10 km.
La sismicité est principalement liée à la dynamique des fluides au sein du système volcanique. Cette situation pourrait aboutir à la déstabilisation d'un corps magmatique résiduel. Cette activité pourrait également conduire à des événements explosifs, avec des retombées de cendres dans la région.
Une forte explosion vulcanienne a eu lieu sur le Lascar le 10 décembre 2022. Elle a généré de petites coulées pyroclastiques sur les flancs nord et sud-est du volcan.
La plus grande éruption historique de Lascar a eu lieu en 1993, avec des coulées pyroclastiques de 8,5 km de long et des retombées de cendres jusqu'à Buenos Aires.

Source : SERNAGEOMIN

Stromboli (Italie / Îles Eoliennes, Île de Stromboli)

L'INGV indique qu'à 09h08 UTC le 30 janvier 2023, une séquence explosive d'une intensité supérieure à la normale a été enregistrée sur le Stromboli (Sicile) au niveau de la zone cratèrique centre-sud. La séquence explosive s'est accompagnée de projections de matériaux de plusieurs centaines de mètres de hauteur avec des retombées sur toute la terrasse cratèrique ainsi que sur la partie supérieure de la Sciara del Fuoco. Le signal sismique lié à l'explosion la plus forte a duré environ 3 minutes.

Source : INGV

Asosan (Japon)

Suite à une hausse de la sismicité, l'Agence Météorologique Japonaise (JMA) a relevé le niveau d'alerte pour l'Asosan (Japon) de 1 à 2 le 30 janvier 2023. Un essaim sismique a commencé sous le volcan vers 12h20 (heure locale) et s'intensifié à 15h00.
Il est fortement déconseillé d'entrer dans la zone de danger et de rester à l'écart du cratère. Des bombes volcaniques et des coulées pyroclastiques peuvent affecter une zone jusqu'à environ 1 km du cratère Nakadake, l'une des destinations touristiques les plus populaires de l'île de Kyushu.
Des explosions peuvent se produire sans prévenir sur le volcan.

Chikurachki (île de Paramuashir / Russie)

Une éruption a débuté sur le Chikurachki (île de Paramuashir / Russie) le 29 janvier 2023 avec des panaches de cendres s'élevant jusqu'à 4 km au-dessus du niveau de la mer. La couleur de l'alerte aérienne est passée à l'Orange (niveau 2 sur une échelle de 4 couleurs)

Source : KVERT

Nishinoshima (Île de Nishino-Shima / Japon)

Les garde-côtes japonais ont survolé Nishinoshima le 25 janvier 2023. Les scientifiques font état d'une activité intermittente avec des petits panaches de cendres s'élevant à 900 m au-dessus de la partie centrale du cratère. La zone fumerolienne sur le flanc Est et la base du cône s'est agrandie et les émissions gazeuses se sont intensifiées. Une décoloration de l'eau de mer est visible tout autour de l'île.

Cotopaxi (Équateur)

L'éruption du Cotopaxi (Equateur) se poursuit. avec des émissions de gaz et de cendres presque quotidiennes s'élevant à moins de 1 km au-dessus du cratère. Des retombées de cendres ont été signalées dans plusieurs localités. Une augmentation significative des émissions de cendres a été observée sur les images satellites le 30 janvier 2023, avec des panaches qui se sont élevés jusqu'à 2,5 km au-dessus du sommet. Le niveau d'alerte est maintenu à la couleur Jaune (le deuxième niveau sur une échelle de quatre couleurs).

Source : Instituto Geofisico