Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Jeudi 30 Juillet 2020


Etna (Italie / Sicile)

        L’activité de l’Etna se caractérise actuellement par un dégazage de l’ensemble des cratères et par des épisodes stromboliens d’intensité moyenne à forte dans le secteur SE du volcan (Cratère Sud Est et Nouveau Cratère Sud-Est). Le tremor reste à une valeur basse.
        A noter que l’accès au volcan est autorisé jusqu’à l’altitude 2920 mètres. Il est interdit d’aller plus haut, avec ou sans guide.

Source : Laboratorio Geofisica Sperimentale


Piton de la Fournaise (France / Île de la Réunion)

        Le bulletin d’alerte émis par l’OVPF le 3 juillet 2020 et annonçant une éruption du Piton de la Fournaise "à brève échéance dans les prochaines minutes ou heures" est une chose du passé. Errare humanum est. Le volcan ne s’est pas manifesté depuis cette date et tous les paramètres montrent qu’il s’est rendormi. L’Observatoire n’enregistre pas de sismicité significative. Le séisme de magnitude M 1,9 ressenti par la population le 24 juillet 2020 avait une origine purement tectonique. L’hypocentre a été localisé à 11 km sous le niveau de la mer, à 7 km à l’ouest sud-ouest de Sainte-Clotilde. Ce type d’événements est enregistré plusieurs fois par an. S’agissant du volcan, les GPS n'enregistrent pas de signaux de déformation particuliers, que ce soit dans la zone sommitale ou en champ lointain. Les émissions de SO2 au niveau du sommet du volcan sont en dessous du seuil de détection.
Source : OVPF


Ebeko (Russie / Îles Kouriles, Île de Paramouchir)

        La couleur de l’alerte aérienne est Orange pour l’Ebeko.
Source : KVERT


 (Russie / Kamtchatka)

        La situation est stable au Kamtchatka. La couleur de l’alerte aérienne est Orange pour le Karymsky et le Sheveluch dont le dôme de lave continue de croître. Elle est Jaune pour le Bezymianny et le Klyuchevskoy. Cependant, la situation peut changer soudainement car des épisodes éruptifs accompagnés de volumineux nuages de cendres peuvent se produire sur l'un de ces volcans dont le niveau d'alerte changerait immédiatement. KVERT
Source : KVERT


Copahue (Chili)

        Le SERNAGEOMIN indique qu'une sismicité élevée a été enregistrée sur le Copahue (frontière Chili-Argentine) le 16 juillet 2020, accompagnée d'émissions de cendres. Les émissions de SO2 sont restées anormales pendant plusieurs jours de juillet avec des valeurs atteignant 2100 tonnes par jour. Le 20 juillet, les habitants de La Araucanía ont signalé une odeur de H2S. Le 23 juillet, le niveau d'alerte a été élevé à la couleur Jaune (le deuxième niveau sur une échelle à quatre couleurs).


Popocatépetl (Mexique)

        Le Popocatepetl est bien actif en ce moment, avec de nombreuses émissions de vapeur et de gaz, dont certaines contiennent de petites quantités de cendres. L'incandescence du cratère est visible la plupart des nuits. Des matériaux incandescents sont parfois éjectés à une courte distance du cratère. De petites retombées de cendres ont été signalées dans les zones sous le vent. Le niveau d'alerte reste à la couleur Jaune, Phase 2.
Source : CENAPRED


Reventador (Équateur)

        Le niveau d’activité reste élevé sur le Reventador. On observe des émissions de cendres accompagnées de coulées pyroclastiques qui descendent les flancs Ouest, Nord et Nord-Est. Les panaches de cendres s'élèvent généralement de 0,7 à 1,3 km au-dessus du cratère. On peut voir des blocs incandescents rouler sur les flancs du volcan.
Source : Instituto Geofísico


Pacaya (Guatemala)

        On observe en ce moment une intensification de l’activité du Pacaya, avec un intense dégazage et de l’incandescence au niveau du cratère Mackenney. La lave continue à s’écouler sur environ 300 mètres de longueur sur les flancs du volcan. Des explosions dans le cratère ont provoqué la destruction partielle du cône de scories formé par les explosions stromboliennes quotidiennes.
Source : INSIVUMEH