Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Mercredi 20 Novembre 2019


Kirishima (Japon / Île de Kyushu)

        L’Agence météorologique japonaise (JMA) a fait passer à 2 le niveau d’alerte du Shinmoedake (ou mont Shinmoe, dans les monts Kirishima, sur l’île de Kyushu) le 18 novembre 2019 en raison d’une hausse de l’activité sismique. L’agence indique qu’une éruption pourrait projeter des matériaux à 2 km du cratère et générer des coulées pyroclastiques. Les habitants et les touristes sont priés de ne pas s’approcher du cratère.
        La dernière éruption du Shibmoedake qui a eu lieu le 22 juin 2018 a émis des panaches de cendre jusqu’à 4,6 km d’altitude.

Source : JMA


Askja (Islande)

        Alors que la sismicité persiste, mais diminue, dans la région de l’Askja, un essaim sismique incluant 30 événements d’une magnitude supérieure à M 3,0, et près de 300 autres plus discrets, a débuté sur la dorsale de Reykjanes, à 45 km de Reykjanes, vers 12h00 (GMT) le 16 novembre 2019. La secousse la plus importante avait une magnitude de M 4,5, mais l’essaim a ensuite diminué. Cette sismicité semble être uniquement tectonique et est assez fréquente dans la région.
        La dernière éruption dans la région a eu lieu en 1926 et a duré environ 4 jours.

Source : Met Office islandais


Cleveland (Etats-Unis / Alaska, Îles Aléoutiennes)

        Les données sismiques satellitaires et à l’échelon local obtenues la semaine dernière ne révèlent aucune preuve d’activité éruptive sur le Cleveland. C’est pourquoi l’AVO a abaissé la couleur de l’alerte aérienne au Jaune JAUNE. Cependant, de nouvelles explosions peuvent se produire sans prévenir sur le volcan.


Yellowstone (Etats-Unis / Etat du Wyoming)

        L’Observatoire volcanologique de Yellowstone (YVO) indique que le Steamboat Geyser a connu 5 éruptions au cours du mois d’octobre, ce qui porte à 42 le nombre total d’éruptions en 2019.
        Le 19 octobre, 193 séismes ont été détectés dans la région du Parc National de Yellowstone. L’événement le plus important avait une magnitude de M 2,9 à 25 km au sud-est de Mammoth, Wyoming, le 16 octobre.
        La sismicité d’octobre à Yellowstone a inclus un essaim de 39 secousses à l’est de West Yellowstone entre les 4 et 12 octobre. L’événement le plus significatif de cet essaim avait une magnitude de M 2,1, à l’est-sud-est de West Yellowstone. Un deuxième essaim de 87 secousses s’est produit entre les 26 et 31 octobre. L’événement le plus significatif avait une magnitude de M 2,6, au sud-sud-ouest de Mammoth, Wyoming. Globalement, l’activité sismique à Yellowstone reste à un niveau normal.
        La déformation du sol dans la région de Yellowstone a montré quelques fluctuations mais est restée faible au cours des derniers mois. Un affaissement de la caldeira de Yellowstone a été enregistré par les stations de Sour Creek et Mallard Lake, bien que cette subsidence ait marqué le pas en octobre. Dans la région du Norris Geyser Basin, les données GPS indiquent un affaissement d’environ 2 cm depuis le mois de septembre. Il s’agit là de la première déformation significative au niveau de Norris depuis octobre 2018, date à laquelle l’inflation amorcée en 2015 a cessé.

Source : YVO


White Island (Nouvelle-Zélande / Bay of Plenty)

        L’activité a augmenté à White Island au cours des derniers jours. En conséquence, les autorités ont élevé le niveau d’alerte volcanique à 2 et la couleur de l’alerte aérienne au Jaune. La situation est semblable à celle qui a prévalu entre 2011 et 2016. Cela laisse supposer que le volcan est susceptible d’entrer dans une période d’activité plus explosive. Des émissions de vapeur et de gaz, avec projections de boue et de matériaux peuvent survenir sans prévenir. Au cours des dernières semaines, on a également observé une augmentation des émissions de SO2 et du tremor volcanique. Le niveau du lac à l’intérieur du cratère augmente lentement depuis début août et une faible activité de type geyser a été observée au bord du lac, autour des bouches actives dans la partie occidentale du cratère. Les autres mesures effectuées récemment sur l’île ne montrent aucun changement significatif.
Source : GNS Science