Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Jeudi 15 Août 2019


Slamet (Indonésie / Île de Java)

        Le niveau d'alerte du Slamet, dans le centre de l'île de Java, a été élevé de 1 à 2 le 9 août 2019 suite à une hausse de la sismicité et des signes de déformation de l'édifice volcanique. La dernière éruption a eu lieu en 2014.
Source : CVGHM


Stromboli (Italie / Îles Eoliennes)

        Il y a un mois, une explosion du Stromboli a provoqué la mort d'un randonneur. Cet événement ne semble pas voir dissuadé les touristes, même si l'ascension du volcan reste interdite. L'île est envahie par des milliers de touristes. Le curé de la paroisse vient d'alerter les autorités : "Le débarcadère est très fréquenté. Au moins trois mille personnes débarquent chaque jour. Je me demande si cette situation respecte les normes de sécurité, que ce soit par rapport aux personnes qui arrivent sur l'île ou par rapport aux résidents". À Stromboli, il y a également une trentaine de bateaux et de barques qui emmènent les touristes autour de l'île. En août, dans les îles Éoliennes, sont enregistrés chaque jour 7000 à 8000 visiteurs qui doivent débourser 5 euros chacun pour débarquer sur une île. Les plus fréquentées, outre Stromboli, sont Vulcano, Lipari et Panarea.
        ....... Source : La Sicilia
        S'agissant de l'activité proprement dite, elle reste soutenue. Rien que dans la partie nord de la terrasse cratérique, 9 bouches étaient actives le 7 août et la lave continuait de couler sur la Sciara del Fuoco, à partir de bouches dans la partie centre-sud du cratère.

Source : INGV


Piton de la Fournaise (France / Île de la Réunion)

        L'éruption du Piton de la Fournaise continue. Dans l'après-midi du 14 août 2019, la lave se trouvait toujours à environ 2 kilomètres de la RN2. Le débit éruptif ne semble pas lui permettre d'aller beaucoup plus loin pour le moment. La lave provient d'une des deux fissures éruptives ouvertes depuis le début de l'éruption, à 1500 mètres d'altitude.
        Inutile de dire que la vue de la lave sur les Grandes Pentes attire les curieux sur la RN2 au niveau du Grand Brûlé un peu comme la lumière attire les papillons. De gros bouchons sont observés dans ce secteur. Attention, les gendarmes verbalisent les véhicules en infraction ! Si par hasard la RN2 était coupée par la lave le 15 août - ce qui semble peu probable - des navettes seraient mises en place pour permettre aux pèlerins (quelque 8000 sont attendus) d'assister à la messe la Vierge au Parasol à Sainte Rose.


Ubinas (Pérou)

        On observe toujours une activité éruptive sur l'Ubinas. L'Institut de Géophysique fait état d'une baisse de l'activité sismique mais des gaz magmatiques continuent à s'échapper du cratère. Par ailleurs, les images satellitaires révèlent plusieurs anomalies thermiques qui indiquent que le magma est proche de la surface. L'IGP s'attend à une reprise à court terme d'une activité éruptive plus intense. Le niveau d'alerte est maintenu à la couleur Orange.


Tangkuban Parahu (Indonésie / Île de Java)

        Des événements phréatiques continuent d'être observés sur le Tangkuban Perahu, avec des panaches de cendre qui montent à une centaine de mètres de hauteur. Le niveau d'alerte reste à 2, sur une échelle de 4.
Source : CVGHM


Merapi (Indonésie / Île de Java)

        Le dôme de lave au sommet du Merapi a diminué de volume. Ce dernier atteignait 461 000 mètres cubes le 11 août 2019. De petites avalanches de matériaux continuent à dévaler la ravine de la Gendol River.
Source : CVGHM


Nevados de Chillán (Chili / Araucanie)

        L'activité explosive du Nevados de Chillán continue. Les explosions génèrent des nuages de cendre qui montent à 700-800 mètres au-dessus du cratère. Le niveau d'alerte est maintenu à la couleur Orange.
Source : SERNAGEOMIN