Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Jeudi 7 Février 2019


Karangetang (Indonésie / Île de Siau, Archipel des îles Sangihe)

        La lave en provenance du sommet du Karangetang a finalement atteint la mer le 6 février 2019. Plus de 110 habitants de cinq villages ont été évacués vers des endroits plus sûrs de l'île. Batubulan a été le premier village à être évacué, car une coulée de lave s’était approchée de la rivière et menaçait de couper la route reliant le village au reste de l’île. Aucun dégât important n'a été signalé dans le village. Les autorités locales se disent "prêtes à procéder immédiatement à d’autres évacuations à l’aide de navires, et à évacuer les villages côtiers en cas d'urgence".
        Comme déjà écrit, il est demandé à la population et aux touristes de ne pas s'approcher du volcan à moins de 2,5 km du cratère principal et du cratère nord et à moins de 3 km dans les secteurs Sud, Sud-Est, Ouest et Sud-Ouest. Les gens doivent également préparer des masques en cas de retombées de cendre et être vigilants, en particulier le long des berges de la rivière Batuawang, jusqu'à la plage. Le niveau d'alerte du Karangetang reste à 3.

Source : Smithsonian Institution


Merapi (Indonésie / Île de Java)

        Le volume du dôme de lave au sommet du Merapi est actuellement estimé à 461 000 mètres cubes et est relativement stable. Plusieurs avalanches de blocs incandescents ont été enregistrées au cours des derniers jours. Ces matériaux ont dévalé la pente sur une distance de 200 à 700 mètres au Sud-Est dans la ravine de la rivière Gendol. Plusieurs écoulements pyroclastiques ont également été observés, avec de petites retombées de cendre dans la partie Est du volcan. Le niveau d'alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4). Il est demandé à la population de rester en dehors de la zone d'exclusion de 3 km.
Source : Smithsonian Institution


Planchón-Peteroa (Chili)

        Le SERNAGEOMIN a signalé une augmentation des émissions de cendre sur le Planchón-Peteroa à compter du 1er février 2019. Les panaches de cendre s'élèvent jusqu'à 2 km au-dessus du volcan. Cette activité s’est accompagnée d'événements sismiques discrets et de très basse fréquence le 1er février. Le 3 février, les webcams ont montré des panaches de gaz et de cendre atteignant des hauteurs inférieures à 2 km. Le niveau d'alerte reste à la couleur Jaune.
Source : Smithsonian Institution


Fuego (Guatemala)

        Des explosions avec une moyenne de 15 événements par heure sont toujours détectées sur le Fuego. Elles génèrent des panaches de cendre s'élevant jusqu'à 1,1 km au-dessus du cratère. Des retombées de cendre ont été signalées dans les zones sous le vent. Des matériaux incandescents sont éjectés à une hauteur de 300 mètres et provoquent des avalanches dans les ravines Seca, Ceniza, Trinidad et Las Lajas. Les ondes de choc font vibrer les fenêtres dans les localités proches du volcan.
Source : Smithsonian Institution