Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Mercredi 23 Janvier 2019


Stromboli (Italie / Îles Eoliennes)

        La webcam ‘live’ du Stromboli montre que l’activité est relativement soutenue en ce moment, avec de belles gerbes incandescentes relativement fréquentes Ces observations sont confirmées par le Laboratoire de géophysique Expérimentale (Laboratorio Geofisica Sperimentale ou LGS) qui précise que cette activité se caractérise par de puissantes émissions de gaz au niveau du cratère NE et par des explosions au niveau de ce même cratère NE et du cratère central C. S’agissant de la sismicité, les événements VLP ont une amplitude moyenne. Le tremor montre des valeurs moyennes. Les émissions de SO2 dans la partie NE de la terrasse cratérique continuent à montrer des valeurs moyennes.


Etna (Italie / Sicile)

        Dans son bulletin hebdomadaire couvrant la période du 11 au 17 janviers 2019, le Laboratoire de Géophysique expérimentale (Laboratorio Geofisica Sperimentale ou LGS) indique que l’on observe actuellement sur l’Etna une activité explosive périodique qui génère un signal d’amplitude moyenne. Cela correspond à des événements essentiellement situés dans la Bocca Nuova et la Voragine. A noter qu’une nouvelle bouche s’est ouverte sur la paroi interne de ce dernier cratère, à une quarantaine de mètres au NO de la petite bouche qui était apparue en août 2016. Selon Carmelo Ferlito, cette nouvelle bouche émet des gaz, fait entendre des explosions et montre probablement de l’incandescence de nuit. Les anomalies thermiques de basse intensité détectées par les satellites confirment cette activité. Le tremor se maintient à un niveau bas.


Manam (Papouasie-Nouvelle-Guinée)

        Une puissante éruption s'est produite à Manam le 23 janvier 2019 et la couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge. Le VAAC de Darwin a indiqué que le panache de cendre avait atteint une altitude de 15,2 km.
        Le Manam a connu des éruptions de semblable intensité au cours des derniers mois. Comme écrit il y a peu, la dernière s'est déroulée le 11 janvier 2019, et faisait suite à un événement encore plus intense le 7 janvier, avec un panache de cendre qui a atteint 16,7 km d’altitude. Il s'agissait du panache le plus haut émis par le volcan depuis 2015, date à laquelle il s’était élevé à 19,8 km. Une autre éruption a eu lieu le 24 août 2018 avec des coulées de lave ayant entraîné la fuite de quelque 2000 villageois. Quatorze ans auparavant, une éruption majeure avait entraîné l'évacuation d'environ 9000 personnes en 2004.

Source : The Watchers


Michael (Antarctique / Îles Sandwich du Sud)

        Le volcan Michael est un stratovolcan peu connu qui domine l'île Saunders dans les îles Sandwich du Sud. Cette île est constituée d’une structure volcanique avec un grand édifice central traversé par deux chaînes de volcans sous-marins. Michael présente une forme symétrique, avec un cratère de 500 mètres de large à son sommet. Il a été le siège d'une émission de cendre le 22 janvier 2019. Les satellites sont les seuls instruments permettant d'observer le volcan. Le VAAC de Buenos Aires a détecté un panache de cendre se déplaçant vers le sud-est dans un ciel partiellement couvert. La hauteur du panache a été estimée à environ 2,1 km au dessus du niveau de la mer.
        Une période d’activité a été observée sur le volcan en 2018 et début 2019.

Source : The Watchers