Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Samedi 1er Février 2014


Sinabung (Indonésie / Île de Sumatra)

        16h45 : On apprend maintenant par la presse indonésienne qu'au moins 14 personnes ont été tuées lorsque le Sinabung a émis de nouvelles coulées pyroclastiques ce samedi. Les corps des 14 morts ont tous été trouvés en différents points autour du village de Suka Meriah qui est situé dans un rayon de 3 kilomètres du volcan. Trois autres corps n'ont pas encore été retrouvés. Les sauveteurs ont dû arrêter les recherches en raison du risque d’éruption.
Il s’agit des premières victimes directes de l'éruption du Sinabung. Avant samedi, l'éruption en cours avait déjà coûté la vie à 31 personnes évacuées, suite à diverses affections telles que des difficultés respiratoires, la dépression, l'asthme et l'hypertension.
Selon certains habitants, certaines des victimes seraient des étudiants de Medan venus étudier la région autour du volcan.
Le Sinabung est entré en éruption à 3 reprises samedi. Le premier épisode s’est produit à 10h30 et a duré huit minutes trente. La deuxième éruption a eu lieu à 10h38 et a duré un peu plus de quatre minutes, suivie d'une autre éruption à 11h27 pendant 84 secondes.

      14h30 : En ce moment, l’éruption du Sinabung semble marquer le pas et on peut se montrer relativement optimiste pour la suite. Certes, des coulées pyroclastiques continuent à dévaler les flancs du volcan mais elles ne dépassent guère un kilomètre de longueur. De plus, depuis quelques jours, une extrusion de lave est observée au sommet. Selon le site Volcano Discovery, elle a donné naissance à une coulée visqueuse d’une longueur d’environ 800 mètres qui atteint la base du cône volcanique. C’est l’instabilité de cette coulée qui génère les avalanches que je viens de mentionner.
Le nombre de personnes évacuées atteint actuellement 30 117. Elles ont été relogées provisoirement dans 42 abris. Le gouvernement indonésien, via l’Agence de Gestion des Catastrophes (BNPB), prévoit d’autoriser 13 828 d’entre elles à regagner leurs habitations dans 16 villages situés dans un rayon de plus de 5 km du Sinabung.
Le gouvernement a prévu de reloger définitivement les personnes qui vivent dans un rayon de moins de 3 km du volcan.
Trois hommes ont été admis ce samedi dans le service de soins intensifs d’un hôpital pour y être traité suite à des graves brûlures. Ils ont été surpris par une coulée pyroclastique lors d’un violent épisode éruptif du Sinabung qui s’était calmé depuis la mi-janvier. Le volcan a émis des panaches de cendre jusqu’à 2 km de hauteur et recouvert la région de cendre grise.
Un homme et son fils se sont fait surprendre alors qu’ils se rendaient dans le village de Sukameriah, à 2,7 km au sud du cratère du Sinabung (donc en zone interdite) afin de se recueillir devant les tombes de parents. Un autre homme qui était venu dans le village pour s’assurer qu’il n’y avait rien d’anormal dans la maison qu’il avait quittée depuis longtemps fut, lui aussi, victime de la coulée pyroclastique.

Source : Volcano Discovery & Presse indonésienne