Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Samedi 6 Novembre 2010


Merapi (Indonésie / Île de Java)

        - 9 heures : La situation n'a guère évolué depuis hier. Le volcan reste très actif et continue à expulser des nuages de cendre et des nuées ardentes. Les autorités et les volcanologues ont des craintes pour la ville de Yogjakarta.

       - 19 heures : Pour la première fois depuis le début de l'éruption du Merapi, toutes les compagnies aériennes internationales ont annulé aujourd'hui leurs vols à destination de Djakarta qui se trouve à 450 km à l'ouest du volcan. Elles craignent que la cendre endommage les avions et les moteurs et, de ce fait, mette en danger la vie des passagers. Suite à la fermeture de l'aéroport de Yogyakarta pour cause de mauvaise visibilité, les ventilateurs destinés aux personnes brûlées par les nuées ardentes sont restés bloqués à Djakarta et ont été acheminés par la route.

Source : The Jakarta Post.


Anak Krakatau (Indonésie / Détroit de la Sonde)

        En ce moment, il faut se méfier des informations diffusées par la presse à propos des volcans. Motivés par l'éruption du Merapi, les journalistes ont parfois tendance à vouloir faire entrer en éruption les volcans potentiellement actifs de la planète !! Malgré tout, un volcan comme l'Anak Krakatau est bien actif.


Bulusan (Philippines / Île de Luzon)

        Situé à environ 380 km au SE de manille, le Bulusan a montré des signes d'activité ce matin, mais les volcanologues du PHILVOCS ne s'attendent pas à une éruption. Ils pensent que les panaches de vapeur et de cendre qui s'élèvent jusqu'à 600 mètres au-dessus du cratère sont dus à une interactivité entre l'eau de pluie qui s'est infiltrée dans le sol et la roche encore chaude en profondeur, mais pas avec une montée de magma. Ce type d'activité peut se poursuivre et il est demandé à la population de ne pas s'approcher à moins de 4 km du sommet du Bulusan.