Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Mercredi 27 Octobre 2010


Merapi (Indonésie / Île de Java)

        - 8h 15 : Les autorités indonésiennes indiquent que 26 personnes ont été tuées et 13 autres blessées pendant la crise éruptive du Merapi. Parmi les victimes figure Mbah Marijan, «le gardien spirituel» du Merapi, considéré comme une montagne sacrée par les Javanais. Marijan, âgé d'environ 80 ans, a été découvert mercredi matin dans sa maison brûlée, à environ 4 km du cratère. Il était en train de prier. Son corps a été découvert face contre terre et couvert de gravats.

       - 19h 00 : Aucune nouvelle crise éruptive n'a été observée aujourd'hui sur le Merapi. Le nombre de victimes de l'éruption d'hier est actuellement de 31, pour la plupart dans le village d'Umbulharjo (à 4 km du cratère) qui se trouvait sur le chemin d'une nuée ardente. Les morts seront enterrés dans une fosse commune et une somme de 2.4 millions de roupies (environ 200 euros) sera allouée aux familles en deuil. Malgré le danger encore très présent, de nombreux paysans veulent retourner dans leurs villages afin de s'occuper du bétail et de vérifier que les maisons n'ont pas subi de dégâts. On estime à 7 000 le nombre de personnes qui refusent de quitter la zone d'exclusion de 10 km autour du volcan. L'une d'elles affirme qu'elle est consciente du danger et qu'elle dispose d'une mobylette qui lui permettra de s'enfuir assez vite en cas de colère du volcan. !


Stromboli (Italie / Îles Eoliennes)

        Le tremor s'est brusquement accru le 24 octobre dans la soirée et s'est maintenu à une valeur élevée jusqu'à 23 heures le 25 octobre. Depuis, il se maintient à un niveau moyen. L'INGV n'a pas donné d'explication particulière. On enregistre une dizaine d'événements longue période par heure, avec une amplitude relativement faible.

       Voici un résumé fait par l'INGV des derniers événements observés sur le Stromboli :
       - Peu après 9h35 le 17 octobre, un spattering continu a débuté dans l'une des deux bouches situées dans la partie nord de la terrasse cratérique. Cette activité s'est poursuivie pendant deux heures avant de cesser progressivement.
       - Pendant la nuit du 18 au 19 octobre, le hornito qui se trouve à proximité de la Sciara del Fuoco a commencé lui aussi un vigoureux épisode de spattering suivi de l'ouverture d'une bouche à sa base de laquelle est sortie une coulée de lave qui s'est dirigée vers le nord du cratère. Elle est ensuite descendue dans une petite dépression où elle a formé un petit delta en éventail. Cette activité effusive a continué faiblement jusqu'au 23 octobre au soir.
       - Le 24 octobre, le hornito mentionné ci-dessus ne montrait plus qu'une faible activité mais un vigoureux spattering a repris après minuit.
       - A partir du 23 octobre au soir, avec l'arrêt de l'effusion de lave, l'activité explosive a repris dans la partie nord du cratère, avec une série de fortes explosions. Ce type d'activité a brutalement cessé le 24 octobre au matin et a été suivi de l'activité strombolienne habituelle.
       - En ce moment, l'activité explosive du Stromboli est conforme à la normale, avec des explosions d'intensité faible à moyenne.