Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Mercredi 12 Mai 2010


Eyjafjöll (Islande)

        Voici un message que vient de nous communiquer Patrick Marcel, actuellement en Islande :
        « Le volcan islandais Eyjafjöll ne faiblit pas et le panache impressionnant est d’une constance remarquable. Le meilleur point d’observation, facile d'accès, est sur la rive opposée de la Markafljot, au bout de la route 261 qui part de Hvolsvollur (25 Km). On peut aller jusqu’au lieu dit Fljosdalur avec une voiture de location normale (locations a l'aéroport ou au terminal des bus), puis marcher 4Km jusqu’à un point d’observation juste en face d’une langue glaciaire dominée par le panache. Un 4x4 permet d'aller au bout sans fatigue (mais c'est plus cher !). D'importantes chutes de cendres ont eu lieu vers le sud et l'est. Prendre la route 1 jusqu'a Skogar est une expérience hors du commun dans un monde gris peuple d´hommes masqués. Bien regarder la météo avant de partir (site vedur.is) : le volcan situé à 1600 mètres disparaît rapidement dans les nuages en cas de perturbation. »
        A noter que la visibilité est restée quasiment nulle aujourd'hui toute la journée. Dans son dernier bulletin, le Met Office islandais indique que l'éruption est stable. Le panache de couleur grise monte jusqu'à une hauteur de 5 - 6 km. L'essaim sismique qui a duré près de 24 heures entre lundi matin et mardi matin est maintenant terminé. La plupart des secousses avaient leur origine entre 15 et 20 km de profondeur, ce qui indique que la chambre magmatique profonde est toujours bien alimentée et que l'éruption n'est certainement pas près de se terminer.