Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Samedi 20 Février 2010


Soufriere Hills (Royaume-Uni / Antilles, Île de Montserrat)

        Une semaine après l'événement majeur du 11 février, le MVO analyse sur son site web « l'étendue des dégâts » causés par l'effondrement partiel du dôme du volcan Soufriere Hills.
        Les volumineuses coulées pyroclastiques qui ont dévalé en direction du NE ont agrandi la frange côtière de quelque 650 mètres par endroit. Les dépôts laissés par ces coulées atteignent une épaisseur de 15 mètres dans la région de Trants sur la côte NE.
        De puissantes coulées pyroclastiques en direction du nord ont totalement rasé de nombreux édifices à Harris et Streatham. Des arbres ont été abattus par les coulées dans le secteur de Gun Hill et au départ de la Farm River dans Bugby Hole.
        Un vaste cratère s'est formé au sommet du dôme et on observe une profonde entaille (due à l'effondrement) dans la partie nord qui se trouve à l'écart du cratère.
        Il était impossible de dire le 19 février si un nouveau dôme était en train de croître à l'intérieur du cratère. La sismicité est faible ; des chutes de blocs se produisent de temps en temps et les séismes hybrides qui sont enregistrés pourraient correspondre à une croissance modérée du dôme.

Source : MVO