Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Mardi 19 Janvier 2010


Yellowstone (États-Unis / Etat du Wyoming)

        Le Parc National de Yellowstone a été secoué par un essaim sismique, après une longue période de calme. Une dizaine d'événements de M 2,5 à 3,1 ont été enregistrés depuis le 17 janvier en début d'après-midi. Leur profondeur varie entre un kilomètre et une quinzaine de kilomètres.
        Le Professeur Robert B. Smith, géophysicien à l'Université de l'Utah et l'un des plus grands spécialistes en matière d'activité tectonique et volcanique à Yellowstone, a donné quelques explications sur cet événement. L'essaim sismique s'est produit à 16 km au NO du Vieux Fidèle et à 15 km au SE de West Yellowstone. Il a eu lieu dans une zone située à 8 km de l'endroit où l'on a enregistré l'essaim d'Octobre 1985, le plus important jamais observé dans le Parc.
        Selon le Professeur Smith, de tels essaims sont « relativement fréquents ». Les dernières secousses semblent être liées à une activité tectonique normale et « ne sont pas une indication d'une prochaine activité volcanique ».
        Depuis 1995, on a enregistré 80 essaims sismiques, y compris celui qui a commencé dimanche dernier. Il faut remarquer qu'il n'y a pas le moindre lien entre ce qui se passe à Yellowstone et le séisme de M 7 qui a ravagé Haïti.
        Fin décembre 2008 et début janvier 2009, Yellowstone a connu le deuxième plus grand essaim sismique de l'histoire du parc, avec 813 séismes d'une magnitude allant jusqu'à 3,9.
        Le séisme le plus dévastateur a eu lieu le 17 août 1959 quand un événement de M 7,3 a tué 28 personnes et causé plus de 11 millions de dollars de dégâts.