Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Lundi 4 Janvier 2010


Piton de la Fournaise (France / Île de la Réunion)

        Une reconnaissance aérienne a permis de constater que l'éruption dans le Dolomieu se poursuit avec un tremor et un débit réduits. Des fontaines de lave de faible hauteur et une seule coulée active sont visibles. Le point de vue aménagé au bord Est du Dolomieu, qui se trouve à une distance d'1 km à l'opposé de l'éruption, n'a pas subi de déformations notables et reste stable. Le Préfet de la Réunion a donc décidé la réouverture de l'accès à l'Enclos et aux sentiers balisés, à compter de ce jour, à 14 h.
Source : Le Journal de l'Île


Poas (Costa Rica)

        Selon l'Observatoire volcanologique du Costa Rica, une éruption phréatique s'est produite dans la Laguna Caliente, le lac au sommet du Poás, le 25 décembre 2009. Elle a été observée par des touristes depuis le promontoire qui se trouve au sud du cratère. L'éruption a projeté de l'eau, des sédiments ainsi que des blocs à une hauteur de 550-600 mètres ; ils sont retombés autour du lac, à l'intérieur du cratère. Suite à cette éruption, il s'est produit un accroissement des émissions de vapeur au niveau des fumerolles sur la rive sud du lac dont l'eau est l'une des plus acides au monde.


Nyamuragira (République Démocratique du Congo / Chaîne des Virunga)

        L'éruption continue. Les premières vidéos montrent des fontaines de lave qui jaillissent d'une longue fracture. L'Observatoire Volcanologique de Goma indique que la vitesse de destruction de la lave va augmenter en arrivant sur des terres plus pentues. La zone concernée est peu peuplée, mais les animaux qui la fréquentent courent des risques. En effet, la lave est très fluide et l'ingestion de cendre et de cheveux de Pélé est susceptible de perforer leur système digestif. Jusqu'à présent, la population de chimpanzés n'a pas été affectée par l'éruption. Les gorilles du Rwanda ne sont pas menacés.