Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Lundi 26 Mai 2008


Etna (Italie / Sicile)

        L'éruption se poursuit à rythme réduit. La webcam de l'INGV postée à l'est du massif permet de percevoir la trace laissée par la coulée. Les dernières mesures révèlent un débit d'émission faible : entre 0,36 et 0,77 m3 par seconde le 23 mai ; entre 0,25 et 0,8 m3 /s le 24 ; entre 0,02 et 0,39 m3/s le 25 (données communiquées par l'INGV). Il est vraiment dommage que la webcam EtnaTrekking ait été dirigée vers le sommet du Cratère SE et ne montre plus le site éruptif proprement dit !


Turrialba (Costa Rica)

        Les scientifiques de l'Observatorio Vulcanológico y Sismológico de Costa Rica (Ovsicori) et la Comisión Nacional de Emergencias (CNE) surveillent étroitement le volcan depuis que les habitants de la région ont affirmé que les émissions gazeuses se faisaient de plus en plus fortes chaque jour. Des déformations et des fractures ont été observées, ainsi que des dégâts causés à la végétation par les gaz et les pluies acides. L'impact de la corrosion est également visible sur les toits des habitations et d'autres structures proches du volcan.
        Le CNE a fortement incité la population à évacuer la région et 60% des habitants ont, semble-t-il suivi cette recommandation.
        Les gaz ont atteint le site d'observation du volcan ; en conséquence, les autorités du parc n'accueillent que des petits groupes qui ne peuvent pas rester plus de 20 minutes.