Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Jeudi 8 Mai 2008


Chaitén (Chili / Patagonie)

        L'activité explosive du volcan s'est encore intensifiée aujourd'hui, obligeant les autorités à déclencher l'alerte maximale et décréter l'évacuation totale de la région. 400 personnes, y compris des secouristes et des journalistes ont été invitées à quitter les lieux. Une équipe de secours de l'armée de l'air chilienne est partie de Puerto Montt (200 km plus au nord) pour accélérer l'évacuation qui avait déjà commencé vendredi à Chaitén. Plus de 4000 personnes avaient été relogées dans des abris de fortune ou des écoles de la région. La Présidente Michelle Bachelet a visité la région dimanche et lundi afin de superviser les opérations d'évacuation. Le vent a transporté la cendre à des centaines de kilomètres. En Argentine, la province de Chubut a dû prendre des mesures sanitaires d'urgence, avec fermeture des écoles, des aéroports et des routes principales. De l'eau potable a été distribuée dans certains secteurs. Les scientifiques disent que la lave a fait son apparition, mais ne déborde pas, pour le moment, de la lèvre du cratère. Le volcan n'expulse actuellement que des matériaux pyroclastiques (gaz, roches et cendre). L'éruption a élargi les deux petits cratères qui n'en forment plus qu'un seul.


Ubinas (Pérou)

        Au vu d'images satellites, les panaches de cendre émis par le volcan atteignaient des altitudes allant de 5 à 9 km entre le 30 avril et le 3 mai. La presse fait état d'un nuage de cendre de plus de 6 km de hauteur le 2 mai. Des retombées de cendre ont eu lieu dans les villages autour du volcan et des dizaines d'habitants de Querapi, à 4,5 km de l'Ubinas, ont été évacués.
Source : Global Volcanism Network