Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Jeudi 21 Février 2008


Kilauea (États-Unis / Hawaii, Big Island)

        Depuis mardi, les autorités du Parc des Volcans ont fermé temporairement l'accès au secteur du cratère de l'Halema'uma'u au sommet du Kilauea, à cause de la concentration trop élevée en dioxyde de soufre. Jusqu'à présent, les bus et les voitures étaient autorisés à emprunter cette portion de route de 6,5 km, à condition que les gens restent dans les voitures. Comme toujours, certaines personnes n'ont pas tenu compte de cette réglementation. Comme il est impossible - pour des raisons de santé évidente - de poster un ranger en permanence auprès de l'Halema'uma'u, les autorités ont donc décidé d'interdire l'accès routier à ce secteur. Dans le même temps, une coulée en provenance de l'un des pseudo-volcans boucliers au sud-sud-est du Pu'u O'o a fini par pénétrer sur environ 200 mètres à l'intérieur de la subdivision des Royal Gardens. Contrairement à ce qui a été écrit précédemment, le niveau de SO2 décroît après les fortes pluies et augmente lorsque le temps redevient plus sec. En fait, c'est avant tout le manque de vent (les alizés sont en vacances semble-t-il) qui cause le problème actuel.