Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Vendredi 17 Janvier 2020


La Cumbre (Equateur / Îles Galapagos, Île Fernandina)

        Comme écrit précédemment, une nouvelle éruption a commencé le 12 janvier 2020 sur le volcan La Cumbre sur l'île Fernandina avec l’ouverture de nouvelles fissures à proximité de la lèvre orientale de la caldeira, à environ 1300-1400 m au-dessus du niveau de la mer. Plusieurs coulées de lave ont descendu le flanc Est. Un nuage de gaz s'est élevé à 1,5-2 km au-dessus de la fissure. Un deuxième pic de sismicité a été enregistré 30 à 40 minutes après le début de l'éruption puis a progressivement diminué, ainsi que les anomalies thermiques.
Source : Instituto Geofisico


White Island (Nouvelle-Zélande / Bay of Plenty)

        White Island reste bien actif. De fortes émissions de vapeur et de gaz à haute température (440 °C) continuent de s’échapper des bouches qui se sont ouvertes le 9 décembre 2019. Trois brefs épisodes de tremor enregistrés entre le 8 et le 10 janvier 2020 se sont accompagnés de petites explosions au niveau des bouches actives. Les émissions de SO2 se situent dans la normale, ce qui montre qu’il n’y a pas eu d’ascension du magma depuis l'éruption de décembre. Le niveau d'alerte volcanique reste à 2 et la couleur de l’alerte aérienne est maintenue à Jaune.
Source : GeoNet


Anak Krakatau (Indonésie / Détroit de la Sonde)

        Au cours des deux premières semaines de janvier, de volumineux panaches de gaz et de vapeur sont montés à 50-200 mètres au-dessus du fond du cratère de l'Anak Krakatau. Un épisode éruptif le 7 janvier a généré un panache de cendre qui est monté à 200 mètres de hauteur. Le niveau d'alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4), et le public est invité à rester en dehors de la zone de danger d'un rayon de 2 km du cratère.
Source : VSI


Popocatépetl (Mexique)

        Le Popocatepetl montre les émissions quotidiennes habituelles de vapeur et de gaz qui contiennent parfois de la cendre. Une spectaculaire explosion le 9 janvier 2020 a produit un panache de cendre qui s'est élevé à 3 km au-dessus du cratère. L'événement a également éjecté des matériaux incandescents sur les flancs du volcan, jusqu'à 1 km du cratère. De nombreuses photos de l'événement ont été publiées dans les médias. Le niveau d'alerte reste à la couleur Jaune, Phase 2.
Source : CENAPRED


Sabancaya (Pérou)

        On enregistre en moyenne chaque jour huit explosions d'intensité faible à moyenne sur le Sabancaya. Les panaches de gaz et de cendre s'élèvent généralement jusqu'à 3 km au-dessus du sommet. Le niveau d'alerte reste à Orange et le public est prié de rester en dehors d'un rayon de 12 km du cratère.
Source : IGP


Taal (Philippines / Île de Luzon)

        Dans son dernier bulletin concernant le Taal, le PHIVOLCS indique que l'activité volcanique observée visuellement est en perte de vitesse, mais de nouvelles fractures laissant échapper de la vapeur - ce qui révèle des volumes importants de magma ont été découvertes sur le versant nord de Volcano Island. Les fractures déjà observées en plusieurs endroits se sont élargies de quelques centimètres. L'activité dans le cratère principal du Taal au cours des dernières 24 heures s’est caractérisée par "une émission régulière de vapeur et de faibles explosions peu fréquentes qui ont généré des panaches de cendres gris foncé de 100 à 800 mètres de hauteur". La sismicité reste élevée. Le niveau d'alerte 4 est toujours en vigueur, ce qui signifie qu'une éruption est toujours possible dans les prochaines heures ou les prochains jours.
        Selon le bureau de gestion des risques (PDRRMO), le nombre de personnes évacuées a rapidement augmenté depuis le début de l’éruption. Sur la base des dernières données, 27 312 familles, soit 125 107 personnes, sont logées dans 373 centres d’hébergement provisoires. Le PDRRMO indique également qu’il n’y a pas de maisons endommagées, mais la police a signalé des maisons qui se sont effondrées sous le poids de la cendre sur leur toit. En agriculture, les dégâts sont actuellement estimés à 548 millions de pesos.

Source : PHIVOLCS, PDRRMO