Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Jeudi 18 Octobre 2018


Piton de la Fournaise (France / Île de la Réunion)

        L’éruption débutée sur le Piton de la Fournaise le 15 septembre 2018 se poursuit. L’intensité du tremor volcanique est toujours en très légère baisse. Une inflation de l’édifice est toujours enregistrée. Elle révèle la mise en pression d’une source localisée sous les cratères sommitaux à 1-1,5 km de profondeur, liée à la réalimentation du réservoir superficiel par du magma plus profond. L’activité reste très limitée en surface. Un volumineux panache de gaz s’échappe du site éruptif. Des résurgences de coulées actives sont visibles au pied du cône éruptif, dans sa partie orientale.
Source : OVPF


Fuego (Guatemala)

        Une nouvelle phase d'activité a débuté sur le Fuego le 12 octobre 2018, avec des fontaines de lave s'élevant jusqu'à 400 mètres de hauteur, des avalanches de matériaux incandescents sur les flancs ouest et sud-ouest, un grondement persistant et une coulée de lave qui a parcouru 1 km dans la ravine Santa Teresa. Des explosions très fréquentes ont généré des panaches de cendre qui ont atteint 850 mètres de hauteur. Le 13 octobre, un lahar a dévalé la ravine Ceniza en charriant des blocs atteignant 2 mètres de diamètre, des branches et des troncs d'arbres. Les panaches de cendre ont provoqué des retombées dans les zones sous le vent. Des matériaux incandescents étaient éjectés entre 150 et 200 mètres de hauteur, provoquant surtout des avalanches dans le cratère, même si certaines avalanches ont parcouru de longues distances et atteint des zones de végétation. La coulée de lave sur le flanc ouest était encore visible le 14 octobre, mais elle n'était plus active.
Source : INSIVUMEH


Pacaya (Guatemala)

        Les explosions stromboliennes dans le cratère Mackenney du Pacaya éjectent des matériaux jusqu’à 25 mètres au-dessus du cratère, tandis que les panaches de gaz s’élèvent à 200-700 mètres de hauteur. Une coulée de lave apparue le 11 octobre s'est dirigée vers le nord-ouest en direction de Cerro Chino. Le 15 octobre, elle mesurait 250 mètres de long.
Source : INSIVUMEH


Merapi (Indonésie / Île de Java)

        Entre le 5 et le 11 octobre 2018, le dôme de lave dans le cratère sommital du Merapi a continué à croître lentement à un rythme de 3100 mètres cubes par jour, donc plus rapidement que la semaine précédente. Le 11 octobre, le volume du dôme était estimé à 160 000 mètres cubes. Le niveau d'alerte reste à 2 (sur une échelle de 4) et il est demandé à la population de rester en dehors de la zone d'exclusion de 3 km.
Source : VSI


Sangeang Api (Indonésie / Petites îles de la Sonde, Île de Sangeang Api)

        Une émission de cendre a été observée au sommet du Sangeang Api le 15 octobre 2018 ; le panache s’élevait à 250 mètres au-dessus du sommet. Les données sismiques sont dominées par les signaux confirmant les émissions de cendre ainsi que des événements tectoniques locaux. La couleur de l’alerte aérienne est passée du Jaune à l’Orange.
Source : VSI


Veniaminof (Etats-Unis / Alaska)

        L'éruption du Veniaminof se poursuit, comme en témoignent les températures de surface élevées observées dans les données satellitaires, ainsi que le tremor continu. Les données satellitaires indiquent que la partie est du champ de lave sur le flanc sud reste active. La couleur de l’alerte aérienne reste à Orange et le niveau d'alerte volcanique est maintenu à Vigilance.
Source : AVO


Kilauea (Etats-Unis / Hawaii, Big Island)

        Le Kilauea n'est pas en éruption. Les niveaux de sismicité, de déformation et d’émissions de gaz n'ont pas beaucoup évolué au cours de la semaine écoulée. Une certaine déformation est observée, signe d’un possible remplissage de la Middle East Rift Zone. Cependant, les émissions de SO2 au sommet, sur le Pu’uO’o et dans l’East Rift Zone restent extrêmement faibles. Le niveau d'alerte volcanique et la couleur de l’alerte aérienne ont été abaissés ces derniers jours, mais l'éruption n'a toujours pas été déclarée terminée.