Bulletin info-LAVE de
L'Association Volcanologique Européenne
Jeudi 26 Novembre 2020


Merapi (Indonésie / Île de Java)

        Des panaches de vapeur s’élèvent au-dessus du sommet du Merapi. Des avalanches de matériaux dévalent encore les flancs du volcan sur des distances pouvant atteindre 2 km. La morphologie du sommet a quelque peu changé en raison de l'effondrement d'une partie du dôme de 2018 et des effondrements de certaines parties de la lèvre du cratère. Une hausse de la sismicité est observée depuis quelques jours. Le niveau d'alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4).
Source : CVGHM


Semeru (Indonésie / Île de Java)

        L’activité éruptive persiste sur le Semeru où des panaches de vapeur et de cendres s'élèvent jusqu'à 300 m au-dessus du sommet. L'incandescence du cratère est parfois visible la nuit et des avalanches incandescentes s’engouffrent souvent sur plus de 500 à 1500 m dans les ravines sur le flanc sud du volcan. Deux événements éruptifs ont généré des panaches de cendre de 100 à 200 m de hauteur au-dessus du sommet les 23 et 24 novembre 2020. Le niveau d'alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4), avec une zone d'exclusion générale de 1 km et des extensions à 4 km dans le secteur sud-sud-est.
Source : CVGHM


Sinabung (Indonésie / Île de Sumatra)

        Un événement éruptif sur le Sinabung le 21 novembre 2020 a généré un panache de cendres qui s'est élevé à 1 km au-dessus du cratère. Le niveau d'alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4), avec une zone d'exclusion générale de 3 km et des extensions à 5 km dans le secteur sud-est et 4 km dans le secteur nord-est.
Source : CVGHM


Sabancaya (Pérou)

        L'Instituto Geofísico indique que la sismicité a augmenté le 11 novembre 2020 sur le Sabancaya. Au cours de la semaine suivante, le nombre et l'ampleur des explosions ont augmenté et de l'incandescence était visible à l’intérieur du cratère sur les données satellitaires. Cette hausse d’activité correspondait probablement à une émission de lave. L’apparition d’un nouveau dôme de lave dans la partie nord-est du cratère sommital a été confirmée par des images satellites. Le dôme, baptisé Iskay, couvre une superficie d'environ 12 000 mètres carrés.
        Une moyenne quotidienne de 49 explosions a été enregistrée entre le 16 et le 23 novembre, avec des panaches de gaz et de cendres s'élevant jusqu'à 3,5 km au-dessus du sommet. Le niveau d'alerte reste à l’Orange et le public est prié de rester à l'extérieur d'un rayon de 12 km du sommet.

Source : Instituto Geofisico


Reventador (Équateur)

        Une activité intense continue d'être enregistrée sur le Reventador. La sismicité se caractérise par des explosions, des séismes volcano-tectoniques et des épisodes de tremor harmonique, des événements longue période ainsi que des signaux indiquant des émissions de cendres. L'incandescence du cratère est visible de nuit. Des blocs incandescents continuent de rouler sur les flancs nord-est et sud du volcan. La coulée de lave de 450 m de long sur le flanc nord-est reste active mais ne progresse plus.
Source : Instituto Geofisico


Ebeko (Russie / Îles Kouriles, Île de Paramouchir)

        Le niveau d'alerte et la couleur de l’alerte aérienne restent inchangés pour l’Ebeko.
Source : KVERT


 (Russie / Kamtchatka)

        Au Kamtchatka, le niveau d'alerte et la couleur de l’alerte aérienne restent inchangés pour le Bezymianny, le Karymsky, le Klyuchevskoy et le Sheveluch.
Source : KVERT


Stromboli (Italie / Îles Eoliennes)

        L’activité est redevenue normale sur le Stromboli après l’événement éruptif majeur du 16 novembre 2020. On observe des explosions stromboliennes d’intensité faible à moyenne, principalement dans les parties nord et centre-sud de la terrasse cratérique.
Source : INGV


Etna (Italie / Sicile)

        Une activité strombolienne de fréquence et d’intensité variables, accompagnée d’émissions de cendres, est observée dans le Nouveau Cratère Sud-est de l’Etna ainsi que dans le Bocca Nuova. La Voragine se contente de dégazer.
Source : INGV