Nous sommes le :
Lundi 29 mai 2017

Dernière mise à jour :
les Info-LAVE en date du
Vendredi 26 mai 2017

Pour accéder au site de LAVE,
cliquez sur LAVE-Volcans.com
ou sur la photo.

Pour adhérer à LAVE cliquez-ici

  L.A.V.E.
L'Association Volcanologique Européenne
7 rue de la Guadeloupe
75018 PARIS - France

Tél : +33 (0) 1 42 05 72 57
Fax : +33 (0) 5 55 00 10 19


Expo-LAVE

L.A.V.E. a réalisé une exposition pédagogique composée de panneaux et photos et complétée d'une collection de roches et de minéraux qu'elle met à la disposition de ses délégations régionales ou loue à des communes, comités d'entreprise ou autres institutions, pour des manifestations culturelles "grand public"

Webcam LAVE
L.A.V.E. dispose de sa propre webcam sur l'Etna.
Cliquez-ici
pour y accéder.


Info-LAVE du :
Jeudi 25 Mai 2017



Rincón de la Vieja (Costa Rica / Cordillère de Guanacaste)

        Le Rincón de la Vieja a connu une éruption phréatique le mardi 23 mai à 10h20, avec un panache qui est monté jusqu’à 400 mètres au-dessus du cratère. L'événement a duré moins de deux minutes et a produit un grondement semblable à celui d’un avion à réaction. La boue, l'eau et les roches en provenance du lac du cratère ont dévalé le versant nord du volcan pendant une quinzaine de minutes. Il n’est pas fait état de dégâts, bien que les rivières Pénjamo et Azufrado aient augmenté leur niveau et qu'elles aient pris une couleur grise à cause de l’arrivée des matériaux.
        Le Rincón de la Vieja est l'un des volcans actifs du Costa Rica et, bien qu'il traverse des périodes de repos, l'activité phréatique est en hausse depuis 2015. L’une des éruptions les plus récentes s’est produite en mars 2016, avec une colonne de gaz et de vapeur qui a atteint 700 mètres au-dessus du cratère. Ce volcan rejoint le Poás et le Turrialba dans la liste des volcans costaricains ayant connu une forte activité au cours des derniers mois.

 ....... Source : The Costa Rica Star

Piton de la Fournaise (France / Île de la Réunion)

        Au vu des bulletins diffusés par l’Observatoire entre les 17 et 23 mai 2017, le Piton de la Fournaise semble avoir voulu entrer en éruption...
        Le 17 mai, un premier bulletin à 14 heures annonce : « Depuis 13h40 (heure locale) une crise sismique est enregistrée sur les instruments de l’OVPF. Cette crise sismique est accompagnée de déformation rapide, signifiant que le magma a commencé sa propagation vers la surface ». A 21 heures un nouveau bulletin précise : « Suite à la crise sismique débutée à 13h40, le tremor volcanique synonyme d’arrivée du magma à proximité de la surface est enregistré très progressivement depuis 20h10 environ heure locale. D’après les enregistrements de l’OVPF, l’éruption est localisée sur le flanc nord-est du cône terminal. Aucune confirmation visuelle n’a pu être confirmée pour l’instant sur les webcams du fait des mauvaises conditions météorologiques. »
        Les trois bulletins diffusés le 18 mai indiquent que « la phase de tremor éruptif débutée le 17 mai 2017 à 20h10 (heure locale) s’est arrêtée le 18 mai 2017 à 01:00 (heure locale). L’arrêt de ce signal indique la fin de l’alimentation en magma en surface. Néanmoins la sismicité volcano-tectonique se poursuit. Aucune hypothèse n’est écartée quant à l’évolution dans les heures à venir. » L’origine du signal semble se situer dans le secteur nord-est de l’Enclos Fouqué. Des séismes volcano-tectoniques sont localisés sous la zone sommitale et sous le secteur nord-est de l'Enclos Fouqué. La reconnaissance aérienne effectuée ce même jour « n'a détecté aucune activité de surface au pied du rempart de Nez Coupé de Sainte Rose ni à l'extérieur de l'Enclos. Ceci suggère que le magma est passé à proximité de la surface générant des fractures "sèches" non émissives de lave en surface, et ne produisant qu'un dégazage à l'origine du trémor. »
        Le bulletin du 19 mai confirme la sismicité élevée dans la zone sommitale. Les déformations de l’édifice volcanique ont ralenti. Les concentrations de CO2 restent élevées mais ont cessé d’augmenter.
        Le 20 mai, la sismicité se poursuit sous la zone sommitale. Aucune évolution des autres paramètres.
        Le 21 mai, la sismicité sommitale semble marquer le pas.
        Le 22 mai, la baisse de la sismicité sommitale se confirme.
        Le 23 mai, la sismicité reste faible, mais il semble que l’on assiste à une reprise de l’inflation, une tendance à confirmer... « Les différentes mesures réalisées sur le terrain ces derniers jours ont permis de mettre en évidence deux nouvelles zones de fumerolles (l’une sur la coulée de septembre 2016 et l’autre sur une coulée plus ancienne. Ces zones se situent sur le trajet pris par le magma en profondeur, confirmant l’arrivée du magma proche de la surface et son dégazage en surface via des fractures dites "sèches", et à l’origine du tremor enregistré le 17 mai dernier. Ces zones de fumerolles, ainsi que les cartes de déformation et de sismicité montrent que le magma s’est propagé assez loin, jusqu’en bordure de l’Enclos. »
        L’OVPF n’a pas diffusé de nouveau bulletin depuis le 23 mai. La situation reste sous haute surveillance. Les dernières mesures confirment qu’il y a bien eu une éruption avortée. Le niveau d’alerte est à 1 : Eruption probable ou imminente.

 ....... Source : OVPF

 
Le livre LAVE "Chasseurs de volcans"

 Site optimisé pour :
 Internet Explorer
 1024 x 768 conseillé
 Version 7.01 du site L.A.V.E. - Tous droits réservés.
 Toutes les infos et les photos du site sont présentées avec l'accord de leurs auteurs.
 
 
 Mentions légales