Nous sommes le :
Mardi 30 septembre 2014

Dernière mise à jour :
les Info-LAVE en date du
Lundi 29 septembre 2014

Pour accéder au site de LAVE,
cliquez sur LAVE-Volcans.com
ou sur la photo.

Pour adhérer à LAVE cliquez-ici

  L.A.V.E.
L'Association Volcanologique Européenne
7 rue de la Guadeloupe
75018 PARIS - France

Tél : +33 (0) 1 42 05 72 57
Fax : +33 (0) 5 55 00 10 19


Expo-LAVE

L.A.V.E. a réalisé une exposition pédagogique composée de panneaux et photos et complétée d'une collection de roches et de minéraux qu'elle met à la disposition de ses délégations régionales ou loue à des communes, comités d'entreprise ou autres institutions, pour des manifestations culturelles "grand public"

Webcam LAVE
L.A.V.E. dispose de sa propre webcam sur l'Etna.
Cliquez-ici
pour y accéder.


Info-LAVE du :
Dimanche 28 Septembre 2014



Maccalube di Aragona (Italie / Sicile)

        La tragédie s'est produite vers 11 heures samedi matin quand l’un des volcans de boue des Maccalube di Aragona a explosé et englouti un homme et ses deux enfants âgés de 7 et 9 ans. L'homme, âgé de 46 ans, a réussi à s’extraire de la boue mais sa fille de sept ans était déjà morte quand elle a pu être retirée rapidement. Son frère, âgé de 10 ans, a été retrouvé seulement 7 heures plus tard et avait cessé de vivre. Les volcans sont situés sur la colline de la réserve naturelle des Maccalube. Selon les autorités locales, l'explosion a donné lieu à ce qu'on appelle un «basculement» de la colline qui s’est effondrée sur elle-même, créant une zone boueuse d'un diamètre de plusieurs centaines de mètres. Au moment de l'explosion, le père et ses deux enfants se trouvaient en haut de la colline, tandis que d'autres touristes étaient plus loin et en état de choc après avoir été témoins du drame. L'accès à la réserve des Maccalube di Aragona a immédiatement été fermé. La dernière explosion de ce type s’est produite en 1995.

Ontake (Japon / Île de Honshu)

        Dimanche 28 septembre à 13 heures : Le volcan Ontake a connu une violente crise éruptive samedi matin, avec un panache de cendre et de blocs qui a surpris plusieurs centaines de randonneurs qui se trouvaient sur les flancs du volcan. Les images mises en ligne sur Internet ne laissent guère de doute sur l’origine phréatique ou phréato-magmatique de l’événement. C’est le type même d’éruptions pour lesquelles aucune prévision n’est possible. Un demi millier de militaires et de policiers japonais ont été mobilisés pour venir en aide aux personnes prises au piège et les aider à redescendre les pentes recouvertes d'un manteau de cendres. Le bilan est très lourd, avec une trentaine de morts et une quarantaine de blessés dont plusieurs souffrent de fractures. Le volcan, situé à la limite des préfectures de Nagano et de Gifu, à 200 km environ à l'ouest de Tokyo, est un lieu de randonnée privilégié à cette époque de l'année, permettant notamment d'observer les couleurs automnales de la végétation. Sa précédente éruption remontait à 2007. La Japan Meteorological Agency a élevé le niveau d’alerte du volcan à 3 sur une échelle de 5.

       Lundi 29 septembre à 23 heures : Selon les dernières estimations, le bilan de la catastrophe s'est encore alourdi. On compte désormais 36 morts et une soixantaine de blessés. 1160 sauveteurs fouillent la zone sinistrées à la recherche de victimes et de survivants éventuels.

 
Info-LAVE
Les dernières éruptions par téléphone
Tél : +33 (0) 5 55 00 19 25

Nouveau : Le livre LAVE "Chasseurs de volcans"

 Site optimisé pour :
 Internet Explorer
 1024 x 768 conseillé
 Version 7.01 du site L.A.V.E. - Tous droits réservés.
 Toutes les infos et les photos du site sont présentées avec l'accord de leurs auteurs.
 
 
 Mentions légales