Hommage à Jean-Marie COURBÈS
        Le lundi 19 juin 2000, Jean-Marie Courbès nous quittait. Il était depuis de nombreuses années, pour notre association, un collaborateur précieux. Son activité s'est essentiellement déployée au sein du bureau et de l'équipe rédactionnelle de la Revue. Ses compétences en informatique avaient été particulièrement appréciées lors de l'informatisation de la gestion de l'association.

 

        Comme nous l'ont suggéré quelques uns de ses amis, nous insérons ici pour lui rendre hommage des pages issues de son site personnel, celles concernant son voyage au Guatémala en 1996.


 
        Fin juin 2000, disparaissait emporté par une cruelle maladie notre ami Jean-Marie Courbès.
        Nos lecteurs se rappellent des récits qu'il signait à son retour des voyages effectués avec son ami Guy de Saint-Cyr, d'Aventure et Volcans, et les plus attentifs d'entre eux avaient remarqué que, depuis des années, son nom apparaissait dans l' " ours " de la revue en tant que secrétaire de rédaction ; autant dire que non seulement il relisait les articles mais nous aidait à les saisir et les mettre en forme. Aucune des réunions de " bouclage " de la revue à laquelle il n'assistait, résolvant les problèmes sur lesquels nous butions.
        Mais peu d'adhérents de L.A.V.E. savaient que cet homme discret, informaticien de son état, avait pris en charge toute l'informatique ; pour donner un exemple concret, avant lui, les relances d'abonnement étaient gérées manuellement... Si l'on ajoute l'évolution des matériels et logiciels et l'irruption d'Internet, son rôle était capital pour permettre à notre association de grandir et à LAVE de devenir une revue de référence.
        Cependant, pour le (trop petit) cercle des personnes qui portent à bout de bras L.A.V.E., sa disparition est avant tout celle d'un ami chaleureux aux multiples passions, dont le rêve de se retirer loin de Paris, là où " tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté " , dans un village indonésien, s'est brisé bien trop tôt. Jean-Marie, ta disparition laisse un trou béant parmi nous et tu nous manques constamment.

Alain Catté, co-fondateur de L.A.V.E.


        Il aimait les volcans, et surtout ceux de l'Indonésie. Il en avait même fait un site internet. Travaillant au sein du secrétariat en qualité d'informaticien, il en avait sans aucun doute amélioré son fonctionnement. Discret et serviable, il était devenu le conservateur de notre bibliothèque.
        Ainsi a été à mes yeux la personnalité de Jean-Marie Courbès. Il nous a quittés en cette fin juin 2000, victime d'un mal incurable.
         Au revoir Jean-Marie.

Claude Lesclingand, co-fondateur de L.A.V.E.