Le tour du monde en 80 Volcans
Les fiches volcans : Yellowstone
Les fiches volcans : Yellowstone

 
Volcan n°  : 1205-01-
Situation   : États du Wyoming, du Montana
                         et de l'Idaho

Pays             : États-Unis
Altitude      : 2 805 mètres
Type             : Caldeira
Latitude     : 44, 43° Nord
Longitude : 110, 67° Ouest






Un parc pas comme les autres : 

        Au Nord-Ouest des États-Unis, au coeur des Montagnes Rocheuses et de l'état du Wyoming, s'étend le plus ancien parc national d'Amérique. Avec 9 000 km², il est plus grand que la Corse et abrite une variété naturelle extraordinaire. Il fut l'une des étapes essentielles d'un voyage que j'ai effectué pendant l'été 2001 en compagnie de Pascal Belouet (L.A.V.E. / Île de France). Cet article est destiné à mettre l'accent sur les sites qui nous ont semblé les plus intéressants, mais aussi à donner quelques conseils aux futurs visiteurs de cette région.
        Nous sommes arrivés à Yellowstone par l'Ouest, après avoir traversé les vastes étendues du Montana et de l'Idaho. Nous avions prévu une étape préliminaire au camping de West Yellowstone, afin de faire un premier repérage dans le parc et d'y trouver un emplacement pour nos tentes. West Yellowstone n'a rien d'extraordinaire, si ce n'est un cinéma Imax avec un très beau film qui présente le parc depuis l'époque des pionniers jusqu'à nos jours. Les pêcheurs à la mouche y trouveront aussi des magasins regorgeant de matériel. Il est vrai que les rivières du parc (en particulier la Madison River) se prêtent parfaitement à ce sport et l'on y pratique le " catch and release " qui consiste à remettre à l'eau le poisson attrapé. Un exemple à suivre ?



Mammoth Hot Spring, 2000 (photographie : Joël Boyer)

Mammoth Hot Spring, 2000

Excelsior Geyser, août 2008 (photographie : Fouzia Chibane)

Excelsior Geyser, août 2008

Liberty Cap, juillet 2009 (photographie : Bernard Duyck)

Liberty Cap, juillet 2009

Mammoth Hot Spring (photographie : Claude Grandpey)

Mammoth Hot Spring

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Les entrées à Yellowstone : 

        Cinq entrées sont offertes au visiteur de Yellowstone, et c'est donc par celle de l'Ouest qui longe la Madison River que nous avons découvert ce parc mythique. À noter que si (comme ce fut notre cas) on a prévu de randonner dans plusieurs parcs nationaux, il est conseillé d'acheter un pass national qui donne un accès illimité et permet d'économiser pas mal d'argent.
        Les centres d'intérêt sont nombreux, à commencer bien sûr par les geysers et sources chaudes qui sont légion à Yellowstone. Nous ne ferons pas l'historique géologique de la région. Pour cela, nous renvoyons le lecteur aux n° 5 et 12 de notre revue. En résumé, il faut savoir que Yellowstone se trouve probablement à la verticale d'un point chaud qui, il y a 600 000 ans, entraîna la formation d'une chambre magmatique peu profonde. En grossissant, cette chambre magmatique poussa la croûte terrestre, formant un dôme volumineux. Des fractures apparurent en bordure du dôme, provoquant une éruption d'une extrême violence. Après l'évacuation de ce magma, la voûte du dôme s'effondra, formant une caldeira de 3 000 km². La lave commença à emplir cette caldeira pendant les 500 000 ans qui suivirent et c'est cette zone volcanique encore active qui sert de source de chaleur aux geysers et bassins de Yellowstone.
         N'hésitons pas à dire que tous les sites officiellement répertoriés méritent une visite, qui sera facilitée par les infrastructures d'accès. Des sentiers bien tracés, avec des passages sur caillebotis sur les zones les plus fragiles, permettent d'avoir des vues intéressantes et de profiter pleinement de la beauté des lieux. Le photographe appréciera de n'avoir quasiment jamais en toile de fond la vue de promeneurs susceptibles de le gêner dans son travail.



Beauty Pool, août 2000 (photographie : Joël Boyer)

Beauty Pool, août 2000

Morning Glory Pool, août 2000 (photographie : Joël Boyer)

Morning Glory Pool, août 2000

Chromatic Pool, août 2008 (photographie : Fouzia Chibane)

Chromatic Pool, août 2008

Grand Prismatic, août 2008 (photographie : Fouzia Chibane)

Grand Prismatic, août 2008

Morning Glory Pool, août 2008 (photographie : Fouzia Chibane)

Morning Glory Pool, août 2008

Beauty Pool, juillet 2009 (photographie : Bernard Duyck)

Beauty Pool, juillet 2009

Belgian Pool, juillet 2009 (photographie : Bernard Duyck)

Belgian Pool, juillet 2009

Chromatic Pool, juillet 2009 (photographie : Bernard Duyck)

Chromatic Pool, juillet 2009

Grand Prismatic, juillet 2009 (photographie : Bernard Duyck)

Grand Prismatic, juillet 2009

Emerald Pool (photographie : Claude Grandpey)

Emerald Pool

Grand Prismatic Spring (photographie : Claude Grandpey)

Grand Prismatic Spring

Turquoise Pool (photographie : Claude Grandpey)

Turquoise Pool

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Les Geysers : 

        Il ne s'agit pas de faire dans cet article une liste exhaustive des sources chaudes et des geysers, mais de mentionner quelques-uns des endroits les plus intéressants, auxquels font d'ailleurs référence la plupart des guides. Nous avons passé 4 journées pleines à Yellowstone, mais le parc mériterait au moins une semaine de visite, tant les possibilités de randonnées sont nombreuses, certaines sous la tutelle de rangers qui connaissent parfaitement la région.
        Beaucoup de visiteurs américains se dirigent d'emblée vers l'Upper Geyser Basin qui rassemble quelque 600 sources et 75 geysers parmi lesquels le célèbre Old Faithful qui - comme son nom l'indique - est fidèle à ses rendez-vous, puisque l'on prévoit ses éruptions à environ 10 minutes près. Nous recommandons de le voir avec le soleil couchant à l'arrière-plan ; c'est nettement plus beau. Pour ceux qui préfèrent faire du tourisme dans un fauteuil, signalons l'existence d'une webcam qui permet d'assister en direct au spectacle du Vieux Fidèle ; il suffit de se connecter à : http://www.nps.gov/yell/oldfaithfulcam.htm
        Les horaires du Old Faithful Show et de ses compagnons (Castel Geyser, Riverside Geyser?) sont affichés dans le hall de réception de l'auberge Old Faithful Inn.
        Un peu plus au Nord, on découvre le Midway Geyser Basin où l'on peut admirer la Grand Prismatic Spring dont Yann Arthus-Bertrand a fait une photo aérienne de toute beauté. Faute d'hélicoptère, on pourra escalader la colline voisine et avoir de ce point élevé une vue splendide sur ce site à ne manquer sous aucun prétexte. Les couleurs sont absolument fabuleuses.
        Continuant vers le Nord, on longe le Lower Geyser Basin où se manifeste (entre autres) de manière irrégulière le White Dome Geyser ; avec un peu de patience on obtient en général gain de cause !
         Juste à côté du Lower Geyser Basin glougloutent les mares de boue du Fountain Paint Pot à l'odeur caractéristique d'hydrogène sulfuré. Les marmites du diable sont également présentes dans le secteur du Mud Volcano and Sulfur Caldron.
        Continuant toujours la route vers le Nord, on visite le Norris Geyser Basin, intéressant pour sa variété géologique puisque cohabitent de belles sources chaudes et des geysers aux éruptions spectaculaires. Les accès d'humeur de l'Echinus Geyser valent au moins autant le déplacement que le Vieux Fidèle.
        Pour le visiteur qui pénétrerait dans le parc par l'entrée Nord, l'un des premiers sites à explorer - et aussi l'un des plus beaux - sera celui des Mammoth Hot Springs. L'eau, transformée en acide carbonique, dissout le calcaire et fait se déposer du travertin, roche blanchâtre capable de fixer des bactéries et algues colorées. Des escaliers permettent d'admirer ces concrétions, et nous recommandons de s'attarder plus longuement devant la Canary Spring. Au fil des ans, les rebords des terrasses ont été sculptés comme des dentelles?



Castle Geyser, août 2000 (photographie : Joël Boyer)

Castle Geyser, août 2000

Clepsydra Geyser, août 2000 (photographie : Joël Boyer)

Clepsydra Geyser, août 2000

Old Faithful, août 2000 (photographie : Joël Boyer)

Old Faithful, août 2000

Castle Geyser, août 2008 (photographie : Fouzia Chibane)

Castle Geyser, août 2008

Sawmill Geyser, août 2008 (photographie : Fouzia Chibane)

Sawmill Geyser, août 2008

Geyser hill, juillet 2009 (photographie : Bernard Duyck)

Geyser hill, juillet 2009

Old Faithful (photographie : Claude Grandpey)

Old Faithful

White Dome Geyser (photographie : Claude Grandpey)

White Dome Geyser

Cliquez sur les photos pour les agrandir

La faune et la flore : 

        À côté des phénomènes hydrothermaux, la faune constitue un des attraits de Yellowstone. Les cervidés (wapitis en particulier) sont particulièrement nombreux, de même que les bisons qui n'hésitent pas à traverser les routes en troupeaux. Les mastodontes à poils côtoient alors ceux aux carcasses métalliques ! Évitez de vous éloigner trop de votre véhicule, sinon vous risquez de vous retrouver -- comme cela nous est arrivé - cernés par un troupeau de plusieurs centaines de bêtes ! Moment d'émotion garanti ! Ceux qui se lèvent tôt auront toutes les chances d'apercevoir des élans ou des loups. Les ours sont beaucoup plus discrets ; ils se cantonnent essentiellement dans les forêts du Nord et de l'Est où nous avons pu approcher le seul spécimen de notre séjour.
        Nous terminerons en disant que le parc de Yellowstone est avant tout un hymne à la Nature. Les paysages (volcaniques et autres) sont d'une grande beauté. Nous conseillons de longer le canyon de la Yellowstone River. Un sentier fait découvrir des points de vue qui sont un ravissement pour l'oeil. Se trouver à Artist Point quand la douce lumière du soir baigne les falaises constitue un moment magique.
        À noter que plus au Nord, dans le secteur de Tower-Roosevelt, ce même canyon donne un aperçu de l'évolution géologique de Yellowstone, avec de belles coulées de lave prismées qui surplombent des matériaux beaucoup plus anciens. Nul doute que le botaniste sera attiré par la végétation du parc. Certes, les traces du grand incendie de 1988 sont encore visibles, mais il faut savoir que ce désastre a eu aussi un côté bénéfique, puisqu'il a permis la germination de plantes alors inconnues.



Bison, août 2000 (photographie : Joël Boyer)

Bison, août 2000

Wapiti (photographie : Gilbert Mahoux)

Wapiti

Yellowstone River (photographie : Gilbert Mahoux)

Yellowstone River

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Hébergement : 

        Nous avions lu dans les guides que les touristes étaient très nombreux en été à Yellowstone et que les hébergements étaient difficiles à trouver en haute saison. En fait, peut-être à cause du cours un peu élevé du dollar, il n'y avait pas grand monde cet été dans le parc et notre tâche fut relativement aisée. Nous avons opté pour le camping de Grant Village dont la position centrale permet de rayonner un peu partout. L'endroit est fort agréable, au c?ur de la forêt, avec des emplacements spacieux. Comme dans tous les campings du parc, on demande de prendre des précautions de rangement de la nourriture... à cause des ours. Il faut cependant noter que, depuis le grand incendie de 1988, ces animaux sont un peu moins audacieux.
        Nous avons particulièrement apprécié le système américain qui consiste à vous envoyer dans le camping reconnaître les emplacements qui vous plaisent, et à vous en attribuer un selon les disponibilités. Nous recommandons aux futurs visiteurs de prévoir des vêtements chauds car les nuits à 2 000 mètres d'altitude sont frisquettes, avec parfois des températures négatives le matin, même en été !


Vue satellite : 


Claude Grandpey

  LAVE n° 93 - Novembre 2001