Le tour du monde en 80 Volcans
Les fiches volcans : Gorely
Les fiches volcans : Gorely

 
Volcan n°  : 1000-07=
Situation   : Péninsule du Kamtchatka
Pays             : Russie
Altitude      : 1 829 mètres
Type             : Caldeira
Latitude     : 52, 558° Nord
Longitude : 158, 03° Est



Situation : 

        A 75 km au sud-ouest de Petropavlovsk-Kamchatsky, la capitale du Kamtchatka. Le Gorely fait partie de la ceinture volcanique du Kamtchatka méridional, qui égrène plusieurs volcans (Opala, Ksudach, Zheltovsky, Ilyinsky , Koshelev, Kamblany) avec tout proche un autre volcan actif, le Mutnovsky (LAVE N° 111).
        Le Gorely porte aussi les noms de Gorelaya sopka, Pravaya Mutnosvskaya sopka, Vtoraya Mutnovskaya, et Asacha.


Géologie : 

        A 1 000 m d'altitude est posé le Gorely sur un plateau de basaltes et de basaltes-andésitiques du quaternaire inférieur. Le Gorely se démarque des 28 autres volcans actifs du Kamtchatka aux formes le plus souvent élancées (Karymsky, Kliuchevskoy, Shiveluch...) et dont les sommets dépassent les 3 000 m par sa forme de volcan bouclier. Cependant, par rapport aux volcans hawaïens comme le Mauna-Loa et le Kilauea, le Gorely est un petit volcan-bouclier. Il émerge d'une vaste caldeira elliptique de 10 x 13 km, avec des remparts de 5 à 30 m de haut, qui est quasi-remplie par les coulées de lave du nouveau Gorely. Le Gorely actuel est relativement récent, puisque l'âge de la formation de la caldeira se situerait entre 30 000 et 40 000 ans au centre d'un volcan présent avant la formation de cette caldeira qui avait à la base un diamètre de 20 à 25 km. Cette caldeira a dû se mettre en place en plusieurs fois car les images satellites montrent qu'elle est la somme de la coalescence de plusieurs caldeiras.
        Le volcan actuel du Gorely est allongé selon une direction Ouest-Nord-Ouest avec un alignement de plusieurs cratères. Le cône le plus à l'est (cratère avec un diamètre de 400 m), est isolé de l'ensemble. Le sommet est quant à lui éventré par deux cratères : le cratère le plus à l'est est occupé par un lac acide et il recoupe le cratère situé à l'ouest. Encore plus à l'ouest se trouve également un important cratère ouvert vers le sud par une petite gorge. Plus d'une trentaine de cône adventifs parsèment les flancs du Gorely.



Gorely, septembre 2005 (photographie : Claude Humbert)

Gorely, septembre 2005

Gorely, septembre 2005 (photographie : Claude Humbert)

Gorely, septembre 2005

Gorely, septembre 2005 (photographie : Claude Humbert)

Gorely, septembre 2005

Gorely, septembre 2005 (photographie : Claude Humbert)

Gorely, septembre 2005

Gorely, juillet 1999 (photographie : Jean-Pierre Kloster)

Gorely, juillet 1999

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Éruptions historiques : 

        Les éruptions historiques du volcan sont pour le moment explosives : 1828, 1832, 1855, 1869, 1929-1930, 1935, 1947, 1961.

Éruptions récentes : 

        En 1978-79, d'importantes fumerolles sont apparues dans le cratère central et le lac est apparu au fond du cratère. En janvier 1980, une colonne de vapeur monte sur 1 km au-dessus du sommet.
        De juin 1980 au 3 juillet 1981, l'éruption commence selon un style phréatique et le lac au sommet disparaît, puis l'éruption passe à un dynamisme phréatomagmatique (avec une lave de nature andésite-basaltique).
        Le 27 décembre 1984, l'éruption débute également par des explosions phréatiques avec des nuages de cendres rose montant à 3,5 km de haut. Des explosions éjectant des cendres commencent le 30 décembre avec l'émission d'un panache de 3 km de haut qui s'étend sur 100 km vers l'est. L'éruption se termine le 8 janvier 1985. Pendant plus d'un an des panaches de vapeur et de cendres semblent apparaître de temps en temps.
        Depuis, mis à part quelques séismes superficiels et locaux (22 octobre 1999, 26 avril, 22 juillet et 24 septembre 2000), l'activité du Gorely est en sommeil, et son activité se limite à des fumerolles qui s'échappent de l'intérieur des cratères du sommet. La montée se fait essentiellement dans des cendres et dans des névés.


Références : 

        - Fedotov S.A and Chirkov A.M. (1991) : Active volcanoes of Kamchatka, Vol 2, Moscou Nauka publishers.
        - Gippenreiter Vadim (1992) : Kamtchatka. Les volcans, Editions Atlas. Ouvrage en français, 192 p.
        - Taran Yu.A., Pilipenko V.P., Rozhkov A.M. and Vakin E.A. (1992) : A geochimical model for fumaroles of the Mutnovsky volcan, Kamchatka, USSR. Journal of Volcanology and Geothermal Resarch, 49, pp. 269-283.
        - Vlodavvetz and PiiP B.I. (1959) : Kamchatka and continental areas of Asia. Catalogue of the active volcanoes of the world, Part VIII.
        - Bulletins du G.V.N.


Vue satellite : 


Dominique Decobecq

  LAVE n° 115 - Juillet 2005