Le tour du monde en 80 Volcans
Les fiches volcans : Damavend
Les fiches volcans : Damavend

 
Volcan n°  : 0302-01-
Toponyme : Damavand
Situation   : Chaîne de l'Elbourz
Pays             : Iran
Altitude      : 5 670 mètres
Type             : Strato-volcan
Latitude     : 35, 951° Nord
Longitude : 52, 109° Est


Géologie : 

        Géant solitaire situé au centre de la chaîne de l'Elbourz qui parcourt d'est en ouest le nord de l'Iran, " la montagne la plus haute entre les Alpes et l'Himalaya " domine de près de 2 000 m les sommets environnants, à 150 km au nord-est de Téhéran. On ne lui connaît aucune éruption historique, bien que sa forme conique parfaite, non érodée, révèle un âge jeune. L'essentiel de l'activité qui a forgé ce volcan date de l'Holocène, accumulant coulées de lave et coulées pyroclastiques, avec prédominance des premières. Les roches les plus communes sont des trachyandésites. L'activité actuelle est réduite à des champs de fumerolles et des sources d'eau chaude. Le cône sommital s'est construit à l'intérieur d'un cratère plus ancien, et sa limite inférieure est marquée par une ligne de fumerolles à l'altitude de 5 100 m environ. Un glacier se maintient sur ses pentes nord. Le cratère, de 400 m de diamètre, est occupé par un petit lac ordinairement gelé. De nombreuses coulées, les plus jeunes particulièrement nombreuses et bien différenciées au sud et à l'ouest, sillonnent les flancs du volcan. Les restes d'une ancienne caldeira, d'un diamètre de 9 km environ et centrée à quelque 6 km au nord du sommet, sont reconnaissables. Assez érodée, cette caldeira est traversée par la vallée de Nunal. Ses roches sont de nature plus basique que celles, plus récentes, du cône principal.

Le Livre des Rois : 

        C'est au sommet du Damavend que mourut enchaîné le tyran Zohak. Il avait été complice du meurtre de son père, le pieux roi Mardas, et deux serpents, qu'il fallut nourrir de cerveaux de jeunes hommes, lui étaient poussés sur les épaules. Ses crimes à venir et sa longue agonie lui furent révélés en songe. Feridoun, instrument du destin et futur roi, l'assomma avec sa massue à tête de b?uf, et l'emporta au sommet de la montagne (2).

Accès : 

        L'ascension du Damavend ne présente aucune difficulté autre que celles liées à l'altitude. Du village d'Ask, sur le grand axe routier qui conduit de Téhéran à la Caspienne vers l'est, une petite route de terre s'élève sur les pentes sud du volcan, jusqu'à un refuge de la Fédération Iranienne de la Montagne, dans le village de Rineh, à 2 000 m d'altitude. De là, par un sentier bien tracé, on atteint en 7 à 8 h le refuge-bivouac assez rudimentaire de Bargah-é Sevvom à 4 250 m (ne pas oublier un bon duvet). Il faut partir tôt le lendemain pour atteindre en 6 à 7 h le sommet, par un chemin qui se perd dans les pentes de neige sommitales et les pénitents de glace (3).

Références : 

1- Active volcanoes of the world - IRAN, A. Gansser.
2-
Le Livre des Rois (Shah-Nameh), Ferdoussi (Xe siècle).
3- Informations aimablement transmises par Jean-Pierre Frachon, guide d'Atalante, tél. : 04-72-53-24-80, qui a conduit un groupe de montagnards au sommet du Damavend en avril 1998.


Vue satellite : 


Gilbert Mahoux

  LAVE n° 82 - Décembre 1999