Le tour du monde en 80 Volcans
Les fiches volcans : Banda Api
Les fiches volcans : Banda Api

 
Volcan n°  : 0605-09=
Situation   : Mer de Banda
Pays             : Indonésie
Altitude      : 640 mètres
Type             : Caldeira
Latitude     : 4, 525° Sud
Longitude : 129, 871° Est


Situation : 

        Une dizaine d'îles composent l'archipel de Banda en Indonésie.
        C'est derrière Neira, plus connue sous le nom de Banda Besa, que se dresse la Petite île volcanique de Gunung Api. Le volcan, au sommet presque conique de 640 mètres de hauteur, est situé au centre de l'île de Banda.


Historique : 

        Les premières traces d'éruption remontent à 1586. L'activité est le plus souvent de type strombolien et se situe généralement au niveau du cratère sommital ; elle est accompagnée de temps à autre par des coulées de type aa pouvant atteindre la mer.
        La plus récente des éruptions, celle du 9 mai 1988, émit un panache de cendres noires qui s'est élevé à une hauteur de 16,5 kilomètres. Des fontaines de lave et des coulées s'épanchèrent des deux côtés, détruisant deux villages et nécessitant l'évacuation des habitants vivant sur l'île. Seules victimes, quatre personnes qui refusèrent d'obtempérer aux ordres d'évacuation.
        Cette éruption s'arrêta huit jours plus tard, le 17 mai 1988.
        Juin 1996 : Le volcan reste calme depuis cette terrible éruption, seule une forte odeur de soufre l'entoure, avec des températures élevées sur toute sa zone sommitale. A quand son prochain réveil ?


Approche et ascension : 

        D'Ambon, la capitale des Moluques, un avion assure la liaison deux fois par semaine suivant les conditions climatiques. Il faut un peu moins de deux heures pour y arriver, mais c'est sans compter sur les nombreuses escales que l'on peut subir lors du voyage. Y arriver est une chose, en repartir une autre : ici les heures et les jours ont perdu toute crédibilité et l'ont peut se voir bloqué plusieurs jours sur l'île, faute de moyen de transport : prévoyez donc plusieurs jours pour la visite de ce volcan oublié.
        Dix minutes en bateau moteur depuis Neira suffisent pour rejoindre les abords du volcan. Un sentier abrupt, balisé par des rondins de bois, s'achemine jusqu'à mi-pente pour se perdre ensuite dans une végétation dense. Les cent derniers mètres de l'ascension se font sans difficulté majeure sur un terrain rocailleux.


Vue satellite : 


Thierry Dockx et Philippe Meuter

  LAVE n° 92 - Septembre 2001