Le tour du monde en 80 Volcans
Les fiches volcans : Askja
Les fiches volcans : Askja

 
Volcan n°  : 1703-06=
Pays             : Islande
Altitude      : 1 516 mètres
Type             : Strato-volcan
Latitude     : 65, 03° Nord
Longitude : 16, 75° Ouest




Situation : 

        Situé dans le désert de l'Odadahraun, à la beauté sauvage caractéristique de l'Islande, l'Askja ("Boîte" en islandais) émerge de 500 m du paysage environnant, à 30 km au Nord du Vatnajökull, le plus grand glacier islandais. Quand on vient par le Nord, on le distingue des nombreux volcans environnants car il fait une barre continue de 10 km sur l'horizon. La végétation est rare jusqu'à 50 km de l'Askja à cause de l'absence d'eau de surface et de la rudesse du climat. Les eaux de pluie se perdent dans d'épaisses couches de matériaux volcaniques.

Description : 

        Surface occupée : 250 km². Au centre : deux calderas emboîtées, un lac nommé Óskjuvatn (11 km² , altitude : 1 053 m, profondeur 217 m) occupe la plus basse. Un cratère encaissé de 60 m de profondeur, le Viti, est situé sur le bord Nord de l'Óskjuvatn et abrite un petit lac d'eau chaude où on peut se baigner.
         A la différence des autres grands volcans médio-islandais, l'Askja a une configuration apparente centrale et non fissurale. Il se trouve sur la grande faille de direction Nord-Est/Sud-Ouest qui coupe l'Islande en deux et matérialise la ride médio-atlantique.

        Volcan sous-glaciaire à l'origine, comme son célèbre voisin l'Herðubreið, il a percé la glace, puis s'est effondré en donnant une première caldera.



Askja, juillet 1987 (photographie : Joël Boyer)

Askja, juillet 1987

Askja, juillet 2010 (photographie : Joël Boyer)

Askja, juillet 2010

Herðubreið, juillet 1987 (photographie : Joël Boyer)

Herðubreið, juillet 1987

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Éruptions connues : 

        - 1875 : 2,5 km³ de ponces rhyolitiques sont émises par le cratère Viti en moins de 12 h, certaines atteignent Stockholm. L'Est de l'Islande est ravagé et ses habitants émigrent aux Etats-Unis. Les environs Nord-Est du volcan sont encore tapissés de cette ponce claire. La caldera intérieure s'effondre jusqu'en 1907 (creux de 2 km³) et le lac Óskjuvatn se forme dans cette période.

        - de 1921 à 1929 : activité différente : plusieurs éruptions fissurales couvrent une partie du flanc Sud de 18 km² de laves, et en 1926 un petit cône de scories émerge du lac.

        - En 1961 : séismes, solfatares et geysers pendant 1 semaine, puis fissure éruptive de 800 m avec fontaines de laves de 500 m et en 3 mois une coulée de laves cordées en amont, qui finit en blocs en aval, s'épanche sur 7 km au nord. Dans le brouillard, cette lave a une curieuse couleur marron.

        - Depuis 1961: volcan en sommeil ; fumerolles dans le Viti ; le petit lac de 40 à 50 m de diamètre qui occupe le fond, est chaud.




Askja, juillet 1987 (photographie : Joël Boyer)

Askja, juillet 1987

Askja, juillet 2010 (photographie : Joël Boyer)

Askja, juillet 2010

Askja, 2006 (photographie : Santo Scalia)

Askja, 2006

Askja, 2006 (photographie : Santo Scalia)

Askja, 2006

Askja, 2006 (photographie : Santo Scalia)

Askja, 2006

Askja, 2006 (photographie : Santo Scalia)

Askja, 2006

Askja, juillet 2009 (photographie : Santo Scalia)

Askja, juillet 2009

Askja, juillet 2009 (photographie : Santo Scalia)

Askja, juillet 2009

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Accès : 

        En véhicule tout-terrain uniquement ; quatre pistes ouvertes de juillet à septembre (le 2 juillet 1987, je suivais le profileur qui ouvrait la piste). Prendre des réserves de nourriture et essence (gués qui peuvent devenir infranchissables, tempêtes de sable de plusieurs jours). Renseignez-vous avant de vous lancer sur ces pistes. Si vous venez par le Nord, prenez la piste qui suit la rive gauche de la Jökulsa-á-Fjollum, plus difficile mais plus variée et spectaculaire que la piste de la rive droite.

Références : 

1- Guide des Volcans d'Europe (Katia et Maurice Krafft), éditions. Delachaux & Niestlé.
2- Iceland (Hjalmar R.Bardarson).


Vue satellite : 


Norbert Choisi

  LAVE n° 75 - Octobre 1998

Réactualisation Août 2010