ASTUCES


 Matériel 
 Vidéo
Comment protéger son camescope
sur un site volcanique

A proximité d'éléments très nocifs tels des gaz ou des pluies acides et des poussières volcaniques, il est impossible d'utiliser même quelques minutes un camescope non protégé par un boîtier étanche sans entraîner automatiquement la détérioration par oxydation de l'appareil. Sans cette protection, l'image dans le viseur est toujours celle espérée, mais la bande altérée est impossible à visualiser.



Conseil pratique

Lorsque l'on filme avec un camescope protégé par un boîtier étanche, la lumière rouge de contrôle d'enregistrement (en haut, à l'avant de l'appareil) se reflète dans le verre du boîtier et colore le film en rouge. Sur certains camescopes, il est possible d'éteindre cette lumière ; sur les autres, il suffit de la masquer par un papier collant pour éviter cet inconvénient.
Pour stopper la condensation qui se forme sur le verre du viseur, il suffit de placer à l'intérieur du boîtier étanche un sachet de pastilles anti-humidité.
Pour ne pas ouvrir l'appareil en "zone à risques" trop souvent, utilisez des films longue durée.
Votre choix devra se porter sur un appareil équipé d'un stabilisateur OPTIQUE de 3ème génération pour une qualité de films "tout terrain" !

 
Daniel Brazillier - LAVE